Pourquoi photographier?

"Je suis fait de tout ce que j'ai vu" - Henri Matisse

Lorsqu’en 2012 j’ai décidé de donner à la photographie une part centrale de mon activité professionnelle, j’ai eu l’impression d’être tétanisé chaque fois que j’avais mon appareil en main.

Je venais de commencer ma collaboration au collectif «Une Photo Par Jour», lancé quelques années plus tôt par Francis Traunig et Max Jacot. Pour prendre part à ce projet, il fallait publier une photo par jour, prise le jour même. Au début, j’avais peur de ne pas pouvoir prendre une «bonne photo». Ce n’est qu’après quelques semaines qu’une sorte de relâchement s’est opéré. Il ne s’agissait plus de prendre une bonne photo, mais de capter un moment de la journée, tout simplement.

C’est cette discipline, dans le meilleur sens du terme, qui s’est imposée à moi. La photo quotidienne est devenue un besoin à satisfaire, un devoir auquel il n’était plus question de me soustraire, un acte créatif indispensable – au terme duquel, l’acte de photographier est devenu plus important que l’image elle-même.

Mon travail a évolué et, depuis le 1er janvier 2020, je ne participe plus à «Une Photo Par Jour». Mais l’impératif de créer tous les jours est toujours présent, et le sera sans doute jusqu’à mon dernier souffle, tant il fait partie intégrante de qui je suis.

Références:

Une par jour: http://www.uneparjour.org
Une Photo Par Jour: http://uneparjour.ch

 

Les commentaires sont fermés.