Je crois que je vois la lumière

"I think I see the light coming to me,
Coming through me giving me a second sight" - Cat Stevens

Nic_DSCF2206_DxOVP_BW.jpg

Genève, novembre 2020, autoportrait

Commentaires

  • Le film date du début des années 70. La conversion à l’Islam de Cat Stevens de la fin de ces mêmes années. Connaissant la vitesse de la lumière, le flash révélateur devait venir d’environ 7,5 exp13 kilomètres (7,5 et ajouter 13 zéros), soit approximativement 8 années-lumière, la banlieue de Sirius…

    Ce qui tend à prouver que :

    - Yusuf Islam, le désormais patronyme de Cat Stevens, a une vue perçante ;

    - Que Dieu ou ce qui en tient lieu loge bien près de chez Sirius, un voisin relativement proche de notre planète, et qu’il est donc normal qu’Il considère les choses « du point de vue de l'éternité, avec largesse, générosité et bienveillance » (définition dico), ce qui, traduit plus lapidairement, signifie qu’il se fout bien des heurs et malheurs des hommes.

  • Vous ne croyez pas si bien dire Gislebert. Mais faudra revoir vos notions de banlieue pour cibler la demeure du tout grand.
    Allez, pour vous donner une idée chère à certains, je vous encourage à consulter ce lien : https://www.urantia.org/fr
    J'y ai trouvé un livre audio qui ravit ma mère alitée et presque aveugle.

  • Hypothèse d'autant plus fascinante, Gislebert, que chacun de vos arguments vient combler parfaitement les lacunes de l'antique astronomie chinoise; revenons-y, si vous le voulez bien.
    Sirius, ou 天狼 (loup céleste), est située à la jonction de plusieurs constellations formant une scène de chasse: on y distingue un arc, une flèche, un faisan et un piège à lapins, celui-ci à l'endroit même que vous évoquiez.
    Toutes choses datant de la dynastie Han, soit entre -202 et +220 de notre ère et donc en grande partie avant l'invention du christianisme. Votre découverte permettant d'associer Dieu et un piège à lapins va sans doute offrir un regard neuf sur la condition humaine et la destinée de notre civilisation.

  • @Pierre

    Trop votre site, mais pas vraiment dans les sciences dures ! Ai essayé au hasard de lire un extrait, le fascicule 15 du Livre d’Urantia, traitant de la création de l’univers. Beaucoup trop calé pour mézigue, si vous avez une grille de lecture, n’hésitez pas à me l’envoyer. Par contre, il est quelques délirants sur la plateforme que cela pourrait intéresser :

    « Le septuple plan de gouvernement et d’organisation des superunivers fut formulé très tôt dans la matérialisation de la création universelle. La première création posthavonienne fut divisée en sept segments colossaux, et les mondes-sièges des gouvernements de ces superunivers furent dessinés et construits. Le présent plan d’administration existe presque depuis l’éternité, et c’est à juste titre que les chefs de ces sept superunivers sont appelés les Anciens des Jours. »

    Et cetera.
    Bien réfléchi, cela vaut bien d’autres cosmologies, encore que le modèle standard ait quelques arguments à faire valoir.

    @Rabbit

    « …Associer Dieu et un piège à lapins va sans doute offrir un regard neuf sur la condition humaine et la destinée de notre civilisation. »

    Euh, j’y verrais plutôt le signe d’une mission sacrée dont seraient investis les cuniliculteurs (mon correcteur remplace par capilliculteurs, vraiment aucun rapport !) et la misérable destinée promise aux léporidés (piège, clapier, casserole). Foutu programme. Méfiez-vous.

  • L'accès est plus facile en commençant la lecture à l'envers, soit par le récit de la vie de Jésus, le troisième livre de la cosmogonie. Une berceuse.

  • @PJ

    Tout tout tout vous saurez tout sur le bondieu, le vrai, le faux, le laid, le beau, le dur, le mou, le gros touffu, le grand ridé et le mont pelé, tout tout tout je vous dirai tout sur le bondieu.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel