Une tendresse sans partage

"Je ne suis fier que de ces jours qui passent dans une tendresse sans partage " - Robert Bly

Kat_Kar_XP2B0895_BW.jpg

Berlin, octobre 2021 Carmelo & Kat

Commentaires

  • Et comme il est évident sur la photo : "qu'on est bien dans les bras d'une personne du sexe opposé" (Guy Béart) - formule délicate de nos jours - " Qu'on est bien dans les bras d'une personne du genre qu'on a pas" ! . . .

  • " Qu'on est bien dans les bras d'une personne du genre qu'on a pas" ! . . .

    Ben alors, marianne, que faites-vous des L et des G, celles et ceux du même genre ? N’ont pas droit à la chansonnette ?

  • On peut toujours la trahir avec des paroles plus inclusives ! M.... alors !

  • La trahir ou la traduire ? traductore, traditore... petit m connaît ses classiques, même si elle se mélange les pinceaux.

  • "Qu'on est bien dans les bras d'une personne du genre qui nous va. . ."
    "Qu'on est bien dans les bras d'une personne du sexe désiré. . ."
    Ceci chanté par Thomas Dutronc ( Connais mes classiques !) - Bon avec l'accord d'Emmanuelle Béart, et alors ?

    Si c'est pas de la trahison ça !

Les commentaires sont fermés.