les belles plumes

"Les belles plumes font les beaux oiseaux" - Bonaventure Des Périers

Arden_DSCF0136_BW.jpg

Berlin Burlesque Festival, octobre 2021 Artiste Arden de la Cour

Commentaires

  • Souvenir d’une belle d’antan, Nicole Yasterbelsky, plus connue sous son nom de scène de Rita Cadillac (rien à voir avec la Brésilienne olé olé homonyme).

    Sortie d’une école des Beaux-Arts, la précoce enfant, dotée d’une plastique plus qu’intéressante, qui se destinait à la profession de costumière de théâtre, arrive avec son carton de dessins sous le bras un beau jour aux Folies-Bergères. C’est celui où l’on recrute les modèles et danseuses nues…Là, on lui dit : « Déshabillez-vous, placez-vous trois plumes et installez-vous sur le podium. ». C’était parti.
    Par la suite, elle va faire les beaux soirs du Crazy Horse, le cabaret branché des années 60 avec l’érotisme glamour de papa …On ne dira jamais assez l’importance pour la réussite d’une carrière des méprises et le choix d’une bonne plume …L’essentiel est de savoir où la planter, dans quel encrier la tremper.

    Petit commentaire d’avant les voyages qui forment la jeunesse, covid ou pas, n’en déplaise aux trouillards.

  • Magnifique géométrie.

  • Arrivé à un âge avancé, même une sortie au supermarché du quartier devient une aventure.

Les commentaires sont fermés.