Etre sur scène

"Il n'y a rien de tel que d'être sur scène" - Seamus Dever

Minouche_MG_1414_BW.jpg

Lausanne, décembre 2021 Modèle Minouche von Marabou

Commentaires

  • Dans le théâtre de Plaute, qui ne faisait pas vraiment dans la dentelle, mais ça plaisait aux Romains, l’histrion était le comédien-bouffon, le farceur qui en faisait des tonnes pour faire rire le bon peuple.
    Par dérivation, le terme est devenu synonyme de cabotin, il désigne le mauvais acteur qui surjoue. Il a même donné en psychiatrie son nom à un trouble de la personnalité, l’histrionisme, caractérisé par la recherche de l’attention des autres à tout prix.
    Peu ou prou, tous les acteurs en sont atteints, si tous n’y succombent pas. Les artistes du burlesque plus que les autres ? Faudrait le demander à Minouche von Marabou, analyser la tatouée, toute fière apparemment de faire valser les pompons de ses cache-tétons…
    Un blase, soit dit en passant, que n’aurait pas désavoué feu Alain Bernardin, le créateur du Crazy Horse…

  • C'est une prise de vue, peut-être avant l'ouverture du rideau, l'instant de l'artiste dans le silence et la pénombre, avec, allez savoir, un peu de trouille sous le mascara. . .

Les commentaires sont fermés.