Le blog photographique de Nicolas Chauvet - Page 2

  • Je crois que je vois la lumière

    "I think I see the light coming to me,
    Coming through me giving me a second sight" - Cat Stevens

    Nic_DSCF2206_DxOVP_BW.jpg

    Genève, novembre 2020, autoportrait
  • Le chocolat

    "Le chocolat est de la joie que l'on peut manger" - Ursula Kohaupt

    Lilja_DSCF2974BW.jpg

    Genève, novembre 2020

  • Instant Karma, le réel et le fantasmé

    Monsieur David Frenkel ne s’est pas arrêté dans son élan et poursuit son entreprise de déni de la réalité du résultat de l‘élection présidentielle en livrant le huitième chapitre de sa saga sur la fraude électorale américaine. On lui reconnaîtra le mérite de la persévérance à défaut de celui du discernement. Sa source « d’information » est toujours le site dreuz.info qui fait part « en temps réel » des derniers développements du négationnisme électoral ambiant.

    J’en ai retenu ce passage, aimablement cité par Monsieur David Frenkel

    21h02 : Arizona, tous les bulletins de vote pour le comté de Pinal ont été compilés :

    Trump : 107,077, 57.72%
    Biden : 75,106, 40.48%

    Ce décompte est vrai. Il oublie opportunément de mentionner les 2,791 voix obtenues par la candidate indépendante Jo Jorgensen. Mais ce que se garde bien de dire Monsieur David Frenkel – et en amont le site dreuz.info – c’est que le résultat définitif de l’Etat d’Arizona donne une majorité, certes courte mais une majorité, à Joe Biden.

    Screen Shot 2020-11-14 at 7.22.16 AM.png

    Le modus operandi, toujours le même, consiste à distiller une information partielle que l’on cherche à faire passer pour une vérité plus large, quasi-absolue. Et c’est exactement ici que commence le déni de réalité qui conduit, inévitablement, tous les complotistes, trumpistes et autres citoyens un peu égarés à ne lire, regarder ou écouter que ce qui confirme leurs idées fixes. Ces comportement sont sectaires, en plus d’être dangereux.

    Les faits, rien que les faits, ai-je dit plus tôt. Dénoncer les mensonges, ne serait-ce que par omission comme celui mentionné plus haut, prend du temps. Il faut aller vérifier aux sources factuelles, en l’occurrence le site officiel du Secrétariat d’Etat de l’Arizona. Ce faisant, on voit que le nombre de votants de l’ensemble de l’Etat s’élève à 4.34 millions d’électeurs et celui du Comté de Pinal à 189,974, soit un petit peu moins de 5.5% du total… Et voici comment débute la manipulation.

    Que cela déplaise à Messieurs Guy Millière ou David Frenkel ne fait aucun doute, mais la réalité factuelle est que les grands électeurs de l’Arizona voteront pour Joe Biden. Comme d’ailleurs, dès le 20 janvier, ce dernier deviendra le 46e Président des Etats-Unis.

    1236010_10151864907841031_1052579078_n.jpg

    New York, septembre 2014

    Lien permanent Pin it! Catégories : Blogueur, Etats-Unis 20 commentaires
  • Il y a une différence de taille entre croyances et vérité

    Un différend idéologique relatif à l’élection de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis m’oppose à quelques amis ainsi qu’à un blogueur récurrent de cette thématique, Monsieur David Frenkel.

    Ce dernier affirme l’existence de fraudes électorales massives qui iraient jusqu’à remettre en cause l’élection même du Démocrate. Sa principale source d’information est le site dreuz.info.

    Les affirmations de Monsieur David Frenkel sont nombreuses, listées à la minute près et sont, je dois l’avouer, d’une tonalité qui paraît juste si l'on ne s'en méfie pas. Et pourtant… Sont-elles des fake news? Comment s’y prendre pour en être sûr?

    Une première approche consiste à utiliser le site Décodex créé par Le Monde (https://www.lemonde.fr/verification/), afin de qualifier les sources d’information. Voici ce qui apparaît de la recherche concernant Dreuz.info:

    Screen Shot 2020-11-12 at 10.57.30 AM.png

    C’est en s’appuyant sur des informations d'un tel site que Monsieur David Frenkel affirme que Biden ne serait pas (plus) président : nouvelles précisions sur la fraude électorale américaine V

    Il est pertinent d’accepter le fait que nous sommes libres de croire en des choses. En l’occurrence, Monsieur David Frenkel est habilité à croire que Joe Biden bénéficie d’une élection contestable. Mais croire en quelque chose n’est pas un élément constitutif de la véracité de cette même chose

    Seuls les faits, et rien que les faits ont valeur de démonstration. Et pour l'instant, rien n'est démontré, ni jugé par des cours de justice.

    Dès lors, les affirmations de Monsieur David Frenkel ne sont donc rien d’autre que l’expression de ses croyances et de celles des animateurs de dreuz.info (pour mémoire: chrétiens américains francophones, conservateurs et pro-israéliens).

    Pierre Dac disait qu’"une église est une secte qui a réussi". Aujourd’hui, je fais le constat de l‘existence d’une grande quantité de devins et gourous qui éructent toutes sortes d'incantations, de prophéties et de credos. Monsieur Jean-Dominique Michel en est un, de même que les nombreux complotistes qui gravitent dans les sphères ténébreuses du négationnisme - là, j'ai en mémoire les déclarations tonitruantes d'une certaine marchande de chaussures genevoise à propos des vaccins et du Covid-19.

    A son échelle, très locale, Monsieur David Frenkel participe activement à ces phénomènes. C'est bien regrettable.

    Lien permanent Pin it! Catégories : Blogueur, Humanité 14 commentaires
  • Brooklyn

    "Brooklyn était un rêve. Toutes les choses qui s'y sont passées ne pouvaient tout simplement pas arriver - Betty Smith"

    BKLN_DSC_2243_DxOVPBW.jpg

    Brooklyn, New York, septembre 2012